Alarmes sans fil

alarme-maison

Il s'agit de l'alarme classique qui équipe maisons et appartements. Des détecteurs de mouvements sont placés dans les endroits stratégiques de la maison, soit près des portes et fenêtres. Une fois l'alarme sans fil enclenchée, ces détecteurs signalent tout mouvement au boîtier central qui se met en phase de pré alerte. À ce moment, la personne qui est entrée disposera de quelques secondes afin de désamorcer l'alarme, en entrant le digicode ou à l’aide d’une télécommande, faute de quoi la sirène retentira.

Si on retrouve encore de tels systèmes avec fil, la tendance est aujourd'hui aux alarmes sans fil. De tels kits se trouvent dans la grande distribution et dans les magasins de bricolage. L'absence de fils facilite en effet grandement l'installation, ce qui fait qu'on n’a pas besoin de faire appel aux services d’un professionnel. Cela permet aussi de les intégrer à son habitat avec un minimum de désagréments esthétiques.

Alarmes sans fil : aussi un inconvénient…

Le seul inconvénient des alarmes sans fil réside dans le fait qu'il faut surveiller en permanence l'état des piles et les remplacer lorsqu'elles sont vides, vu qu'aucun système filaire ne l’alimente en électricité.

En plus de la sirène qui retentit en cas d'intrusion, il est possible de raccorder le central à un transmetteur téléphonique, qui avertira une société de télésurveillance ou vous appellera sur votre portable. Ce système peut aussi servir en conjonction avec une alarme anti incendie.